close
1883—1939

Vissers aan de Leie, 1923

peinture à l'huile
798 x 622 mm

Après son exil aux Pays-Bas, Frits Van den Berghe porte un regard neuf sur l'environnement rural des villages de la Lys. La confrontation avec les œuvres de Le Fauconnier, Gestel, Sluijters et Mondriaan donne un élan décisif à sa carrière. Contrairement à ce qui se passait auparavant, il aborde le paysage de manière intérieure et subjective et non plus comme un décor. Les éléments cubistes et expressionnistes dans une composition sobre ont prévalu sur le contenu et ont ramené l'attention sur les formes et les couleurs. Sa peinture s'est nourrie de son intérêt pour les sciences naturelles, de son affinité croissante avec le surréalisme et les techniques de la pyschoanalyse. Dans l'œuvre Vissers aan de Leie, Van den Berghe représente ses deux bons amis Constant Permeke et Gustave De Smet, avec chapeau et pipe, sur les rives de sa chère Leie.